Comment changer nos habitudes:

Mis à jour : août 20

Pourquoi et-ce si difficile de changer nos habitudes ?


Qui n'a pas pris un jour de résolutions qu'il pensait pourtant bon pour lui, mais qu'il n'a pas tenu. Arrêter de fumer, de boire, faire du sport, jeûner, méditer, prendre du temps pour soi, apprendre une nouvelle langue, voyager, quitter un travail ou un conjoint...

Le fait est que lorsque vous prenez une décision, vous ne passez pas forcément à l'action alors que l'envie est pourtant bien présente, mais vos habitudes sont les plus fortes et rien ne change, tout au moins en apparence, parce qu'en réalité, vos perceptions émotionnelles de la situation vont quant à elle bien changer et vous allez commencer à ressentir, de l'ennui, de l'aigreur, de la déprime et parfois de la colère tournée vers vous comme vers les autres.


Que s'est il passé en réalité ?


Lorsqu'un besoin ou une envie se profile à l'horizon, vous commencer par en prendre conscience. Il y a des émotions, sensations dans le corps de quelque chose qui demande à être pris en compte, « je commence à prendre du poids, je me sens lourd, j'ai moins d'énergie, je suis fatigué =>je dois faire un régime et me mettre au sport » par exemple. C'est une simple équation qui apparaît et demande à être résolue. X+ Y=>Z.

Vous commencez à vous renseigner sur les régimes existants, à regarde sur le net les salles de sport près de votre travail, vous calculez même votre budget en prévision.

Puis... rien ne se passe. Vous continuez avec vos habitudes de manger trop de viande, trop gras, trop salé, et à n'importe quelle heure et vous continuez à vous morfondre dans le canapé à regarder votre série préférée, tout en surfant sur vos réseaux sociaux. Le poids des habitudes est le plus fort.


Conscience versus sub-conscient.


Votre conscience est ce qui vous permet de poser votre réflexion et de créer votre vision du monde. Elle s'appuie sur vos expériences et vos ressentis internes. Son rôle est de vous permettre de vous relier à plus grand que votre seul corps physique (conscience d'exister). Elle forge vos croyances et votre identité. Elle est malléable et vous pouvez à partir d'une « prise de conscience » changer votre vision du monde. Mais la conscience est intimement associée au sub-conscient qui lui est le siège de vos habitudes.

Le sub-conscient joue le rôle du professeur qui va vous permettre à force de répétitions à répéter un comportement jusqu'à en faire une habitude à laquelle vous n'avez plus besoin de penser, comme par exemple, apprendre à marcher. Vous avez appris à marcher plus ou moins tôt, mais aujourd'hui vous n'avez pas besoin chaque matin de vous rappeler comment faire, par quelles étapes vous devez passer pour ne pas tomber. C'est un acquis. Sans votre sub-conscient vous ne vous en rappelleriez pas.


Voilà pourquoi il est si difficile de changer nos habitudes. En prendre conscience ne suffit généralement pas pour inscrire un changement dans l'expérience du quotidien.


Comment faire alors ?


Comme tout apprentissage, vous devez passer de la prise de conscience à la mise en œuvre par des étapes de réalisations progressives. Pas à pas vous construisez les étapes de votre changement. Chacune des étapes identifiées va nécessiter un temps suffisant pour ancrer l'apprentissage en le répétant de façon à activer dans notre cerveau de nouvelles connexions neuronales, dont les fameux neurones miroirs. Si l'on arrête la répétition trop tôt, ces connexions disparaissent et vous retrouvez vos anciennes connexions et donc vos anciens comportements. Sans répétition, notre cerveau ne pourrait retenir l'information que pendant environ 30 secondes.


Les 4 piliers de l'apprentissage sont les suivants :


  1. L'attention qui permet de sélectionner et focaliser les informations.

  2. L'engagement actif , c'est à dire la mobilisation de ces capacités d'apprentissage (motrices, mentales, émotionnelles).

  3. Le Feed-back ou retour d'information, qui permet de corriger et d'améliorer notre performance et d'atteindre notre objectif.

  4. La consolidation, c'est à dire le renforcement et l'ancrage pérenne qui s'acquiert par la répétition successive des apprentissages jusqu'à créer une nouvelle habitude.

Pour conclure :


Vous l'aurez compris, adopter un nouveau comportement est un apprentissage complexe qui passe par des étapes rigoureuses,mais relativement simples à mettre en pratique.


Commencer par ne pas vous en vouloir de ne pas aller au bout de vos bonnes intentions et apprenez à construire vos stratégies de changement qui vous permettrons d'atteindre facilement vos objectifs. Un travail sur soi et avec soi à faire dans la conscience complète de qui vous êtes vous procurera une satisfaction personnelle indéfinissable.



Pour aller plus loin, appelez moi au 07.50.38.05.79

ou contactez-moi par email: pommaret.valerie@gmail.com


©2018 by Valérie Pommaret Sophrologue. valeriepommaret.com  

Siret: 34803374700026 - Membre de la Chambre Syndicale de Sophrologie. A jour de cotisation de Responsabilité civile professionnelle  ainsi qu'au médiateur de la consommation.