Pourquoi et comment gérer ses émotions?

Définition :nom féminin,(du latin « ex-movere » qui signifie mouvement vers l’extérieur) .

Une émotion qu'elle soit positive (joie, plaisir) ou négative (peur, colère, tristesse, honte...) induit une réaction immédiate et incontrôlée de forte intensité provocant des perturbations physiques et mentales , habituellement provoquée par une stimulation venue de l'environnement. Rougeurs, souffle court, tachycardie, maux de ventre, gorge nouée, transpiration, pensées en boucle, inaptitude temporaire à la réflexion, sont autant d'exemples de manifestations physiques et mentales. Une émotion est donc une mise en mouvement d'un stimuli intérieur. C'est une changement d'état intense et brutal.

Je ne saurai vous dire si c'est la pensée qui induit la réaction physiologique ou si c'est l'inverse tant l'apparition des manifestations physiques et mentales sont rapides. Toujours est il que la gestion des émotions est devenu depuis quelques années un enjeu majeur de la vie de tout un chacun. A mon sens, elle devrait même devenir une cause nationale, tant les conséquences des émotions mal gérées et digérées sont nombreuses et sérieuses (déclenchement de maladies auto immunes et chroniques, stress, dépression...). On sait clairement aujourd'hui que notre état mental influence jusqu'à nos cellules. Un esprit sain dans un corps sain prônait Juvénal (poète de la Rome antique). On l'a interprété pendant longtemps comme « faire du sport pour avoir un corps en bonne santé et un bon mental ». C'est un peu limitant à mon sens. Un esprit clair, serein permet de modifier nos états internes et par conséquent d'agir sur l'ensemble de nos cellules et améliorer notre santé physique. C'est du pur bon sens.

Pourquoi notre société occidentale, ne prend-elle pas plus au sérieux notre éducation émotionnelle ? Un enfant qui pique une colère est la plupart du temps immédiatement jugé, et réprimandé, même à la maison. Un adulte qui manifeste ses émotions en public est encore trop souvent stigmatisé par sa hiérarchie et ses collègues.

Notre culture, mais également notre mode de vie ont un impact croissant sur l'apparition des troubles émotionnels. Les injonctions à être « dans la normalité » et non à être « qui je suis », à faire selon les « codes sociétaux » et non selon « mes codes internes et mes valeurs personnelles » ont pour conséquences de générer un déséquilibre croissant dans tout humain, s'il ne prend pas de lui même la décision d'écouter son intelligence émotionnelle. Pour rester dans la normalité, l'Homme va se plier, se rétrécir aux attentes des autres jusqu'à ce que son corps, son cœur et son âme crient STOP. S'il se met rapidement à écouter ces messages internes, cette personne pourra en tirer des conclusions et mettre en place des actions correctives bénéfiques. Mais trop souvent, il va ignorer ses appels à l'aide inconscients et passer outre. Son corps n'a alors d'autres choix que de crier plus fort, puis d'arrêter la course folle de la vie sans Vie. Arrivent les douleurs physiques (maux de tête, sommeil perturbé, lumbagos, sciatiques) puis les accidents et les maladies.

Le corps communique en permanence. A vous de savoir l'écouter. C'est votre meilleur allié. C'est aussi votre seul ami véritable, celui qui prendra soin de vous sans ego déviant. Ses seules attentes sont que vous preniez soin de lui. En échange il vous exprimera sa gratitude par des sensations agréables et une santé optimum. Ce n'est pas de sport dont il s'agit, vous l'aurez compris, même si un peu de sport de détente est également un moyen de cajoler votre enveloppe corporelle. Il s'agit de votre santé spirituelle au sens de « connaissance de l'esprit », rien de religieux de ma part. Lorsque vous commencez à vous préoccuper de la gestion de vos émotions, vous êtes amenés par la force des choses à vous interroger sur ce qui compte vraiment pour vous et sur votre place dans l'existence. Dès lors que vous apprenez à vous reconnecter à ce qui fait sens pour vous, c'est toute votre vision du monde qui se modifie. Vous commencez par reconnaître ce qui ne va pas, puis progressivement vous apprenez à lâcher prise sur les choses de votre vie qui vous semblent secondaires. Vous apprenez à renouer avec la confiance première de l'enfant que vous étiez ,prenez conscience de vos capacités innées ou acquises et le souhait de les exprimer devient plus fort. En parallèle, vous commencez à permettre la libre expression de qui vous êtes. Là encore,entamer un travail sur soi et la libération des émotions n'est pas sans conséquences. Votre monde va probablement, pour ne pas dire certainement, se transformer pour vous ressembler de plus en plus. Vos relations peuvent changer si elles n'étaient pas en accord avec qui vous êtes. Elles évolueront dans tous les cas pour correspondre à votre nouvelle existence. Vous pouvez souhaiter changer de travail, de vie, d'environnement. Tout cela, bien que perturbant, est en fait salutaire. Il peut même être aisé et agréable de voir son monde se transformer si on accepte les changements, sans chercher à lutter contre.

Au final, Vous étiez venu pour apprendre à gérer vos émotions et rentrer dans un moule rond alors que vous vous savez carré !


Pour un accompagnement au changement, prenez rendez-vous au 07,50,38,05,79

#gestiondesemotions; #emotions; #devenirsoi; #apprendreàsaimer


©2018 by Valérie Pommaret Sophrologue. valeriepommaret.com  

Siret: 34803374700026 - Membre de la Chambre Syndicale de Sophrologie. A jour de cotisation de Responsabilité civile professionnelle  ainsi qu'au médiateur de la consommation.